Nikon AF-S 60 Macro et son diaphragme « façon puzzle »

On m’a confié début septembre 2020 un bel objectif macro de marque Nikon. Le problème est simple et se comprend mieux avec la photo suivante Ici, pas de suspens, c’est sûr qu’il va falloir mettre « les mains dans le cambouis » et aller au plus profond de l’optique. Vu que je n’avais pas le temps, j’ai … Continuer la lecture de « Nikon AF-S 60 Macro et son diaphragme « façon puzzle » »

On m’a confié début septembre 2020 un bel objectif macro de marque Nikon.

Nikon AF-S 60 G F/2,8 macro en panne
Nikon AF-S 60 G F/2,8 macro en panne

Le problème est simple et se comprend mieux avec la photo suivante

Nikon AF-S 60 G F/2,8 macro en panne
Quand les lamelles de diaphragmes sont dans cet état…cela fonctionne moins bien

Ici, pas de suspens, c’est sûr qu’il va falloir mettre « les mains dans le cambouis » et aller au plus profond de l’optique. Vu que je n’avais pas le temps, j’ai demandé à un confrère s’il pouvait s’en occuper. Sa réponse négative m’a fait comprendre que j’allais y passer du temps, un certain temps…que j’ai vite arrêté de compter.

Nikon AF-S 60 G F/2,8 macro en panne
L’arrière à peine démonté, l’objectif recrache une partie de ses entrailles

L’objectif à peine démonté, je le retourne et il s’échappe quelques lamelles du diaphragme. Si jamais les lamelles sont tordues, c’est foutu. Dans ce cas, il faudra les changer et vu que je n’en ai pas…Donc, je n’ai pas le droit à l’erreur. Il va me falloir une peu de chance ou une aide divine, alors j’allume une bougie (je vous rappelle que je ne suis pas loin de Lourdes). Je continue en retenant mon souffle. J’espère que le reste du diaphragme n’est pas allé se chiffonner dans le mécanisme de mise au point.

Nikon AF-S 60 G F/2,8 macro en panne
9 lamelles, le compte est bon!

J’ai récupéré tous les pétales du diaphragme en bon état. J’économise ma bougie magique en l’éteignant. La partie chance est terminée désormais. Il va juste falloir penser au remontage. Le système de commande de diaphragme est assez peu accessible. Il me faut démonter encore plus.

Nikon AF-S 60 G F/2,8 macro en panne
L’objectif est prêt à être réparé

La commande de diaphragme n’est pas compliquée en elle même. Par contre tout le module diaphragme a la particularité de se déplacer en même temps que la mise au point.

Nikon AF-S 60 G F/2,8 macro en panne
La position du diaphragme évolue dans l’optique quand on actionne la mise au point

Cette objectif macro ne s’allonge pas en fonction de la mise au point. On appelle cela mise au point interne. Cela complexifie la conception et de fait, le compréhension du fonctionnement et de la réparation.

Nikon AF-S 60 G F/2,8 macro en panne
Au fond, la base qui supporte du diaphragme

Pensant gagner du temps en essayant de remonter le diaphragme sans démonter sa base, j’abdique, non sans une certaine obstination et avoir perdu deux ou trois heures. Je décide de démonter encore plus l’optique. Je comprends mieux pourquoi mon confrère m’avait mis en garde sur le temps nécessaire pour ce genre de galère. Je vais donc remonter tranquillement tout le bloc de diaphragme et sa commande à coté, puis, je remonterai le tout.

Nikon AF-S 60 G F/2,8 macro en panne
Petite vue rapprochée de la composition du diaphragme d’un 60 macro

A partir de là, j’ai pu travailler moins à l’étroit et cela a été plus facile. J’ai remonté le diaphragme dans son intégralité et l’objectif à été remonté dans l’heure. C’est sans compter les heures précédentes à essayer prudemment de démonter le moins possible. L’objectif fonctionne désormais à la perfection.

Cette réparation a été facturée 100€ à mon client, mais je ne la reproposerai pas. Je me suis vacciné pour ne plus accepter ce genre de réparation chronophage.